La mobilisation contre la réforme des régimes spéciaux marque un moment important de notre histoire sociale. Ma première pensée va naturellement aux millions d’usagers qui sont dans les difficultés en raison des conflits sociaux. Je souhaite donc que la sagesse des organisations syndicales permette de trouver une issue par le dialogue et non par le blocage. La grève ne doit pas être un 3ème tour social. Les élections sont terminées et les Français ont tranché pour plus de réformes. Chacun sait que cette réforme est nécessaire et équitable. Après de nombreuses avancées, le Gouvernement poursuit son dialogue constructif. Il en va du respect des engagements pris devant les Français et de l’égalité des citoyens devant la retraite. Mais c'est surtout une question de responsabilité vis-à-vis de l'avenir du pays, vis-à-vis de nos enfants qui payeront nos retraites. Nous avons la chance de vivre plus longtemps qu'avant et il est logique de travailler plus longtemps. Prétendre le contraire, c'est de la démagogie. Exiger de rester en dehors de cet effort collectif, c'est de l'égoïsme. J'appelle donc chacun à se mobiliser afin de trouver une porte de sortie moderne à ce conflit qui doit maintenant laisser place à la négociation sur les modalités de la réforme. Mais, pour négocier, il faut d'abord arrêter la grève...

Signez la pétition de l'UMP en faveur de la réforme

Téléchargez le tract et envoyez-le à vos amis !